Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

musique

  • Your lie in april, Naoshi Arakawa

    51AscnS2kJL._SX195_.jpgÀ 11 ans, Kôsei Arima est déjà un virtuose du piano. Formé avec la plus grande sévérité par une mère qui lui inflige d’interminables séances de répétition, il écume inlassablement tous les concours nationaux, où son talent éblouit les juges. Mais le jour où sa mère meurt d’une longue maladie, il perd complètement la faculté de jouer de son instrument : victime d’un blocage psychologique, le jeune garçon n’entend plus le son du piano quand il essaie d’en jouer…
    Quelques années plus tard, son chemin croise celui de Kaori, une violoniste dont l’approche de la musique diffère totalement de la sienne. Alors que Kôsei est une véritable machine qui sait restituer les partitions à la perfection, Kaori, elle, préfère s’approprier les œuvres et les réinterpréter à sa manière… La rencontre avec cette jeune fille au caractère explosif va bouleverser les certitudes de Kôsei et redonner un sens à sa vie !

    Lire la suite

  • ASAF AVIDAN en quelques mots...et quelques notes

    On parle beaucoup d'Asaf Avidan en ce moment dans les médias... Pour ceux qui le méconnaissent encore, voici de quoi combler vos lacunes...

    une-vie-apres-la-mort,M108075.jpg

     

    Asaf Avidan est un chanteur de folk-rock d'origine israélienne, né en 1980 qui sort son sixième album cette année (dont le deuxième en solo). Venu tardivement à la musique (il s'était d'abord lancé dans le dessin et l'animation), une rupture amoureuse le plonge dans la création musicale, comme une solution thérapeutique à sa souffrance. 

    Il s'est d'abord fait connaître avec son groupe The Mojos (avec qui il a composé 4 albums) et notamment grâce au titre "the reckoning song" tiré de l'album "The Reckoning"

     

    A l'écoute : Reckoning Song (One Day)

     

    Il sort son premier album en solo en novembre 2013 "Different pulses" qui fait un carton dès sa sortie en France (CD disponible à la médiathèque).

     

    A l'écoute : Different pulses

     

    En janvier 2015 est sorti son dernier album solo "Gold shadow" (prochainement à la médiathèque). Il n'a rien perdu de sa voix éraillée de "chat écorché" et ses textes sont toujours aussi poétiques.

     

     Emission "L'humeur vagabonde" sur France Inter- Mardi 3 mars 2015

      

    " Asaf Avidan, 34 ans, né à Jérusalem, n’a pas fini de nous étonner. Son nouvel album « Golden Shadow » est une ode aux territoires contrastés de l’amour. L’amour dans tous ses recoins, sous l’arc de toutes ses complexités et fulgurances lorsqu’il s’agit de rupture. Comme toujours, porté par la voix d’Asaf, trésor inestimable, un cri qui se déploie tout en étant de plus en plus maîtrisé. Asaf Avidan, homme blessé très jeune par un cancer, puis une énorme déception amoureuse parle encore et toujours d’amour. Sa résurrection en a fait un homme viscéralement libéré, qui album après album nous parle de fait de sa résilience.(...) C’est un privilège aussi de revisiter avec lui un hommage à toute la musique qu’on aime ici : la pop, le blues, le rock… Bing Crosby, Léonard Cohen, Bob Marley mais aussi Serge Gainsbourg...." Didier Varrod (Directeur de la musique de France Inter)

     

    A l'écoute : Gold shadow

     

     

    Discographie

    • 2006 Now That You're Leaving
    • 2008 The Reckoning 
    • 2009 Poor Boy
    • 2010 Through the Gale
    • 2012 Avidan in a box 
    • 2013 Different pulses
    • 2015 Gold Shadow

     

     L'écoute de Gold shadow est disponible pour les adhérents à la médiathèque sur MusicMe (via les ressources numériques de JUMEL39).

     

     

    A lire aussi :

    Les inrocks :L'évidence Asaf Avidan

    Welovemusic : Chronique

    Télérama

     

     

  • Pierre et le loup et le jazz !

    Des versions de Pierre et le loup, il y en a eu....celles de Gérard Philippe, Fernandel, Claude Piéplu, Jacques Brel, Higelin, Aznavour, Lambert Wilson, Eddy Mitchell, Jean Rochefort, Michel Galabru... et le dernier en date, Denis Podalydès.

    Pierre et le loup version jazz, ça, c'est une première. Mais plus qu'une nouvelle version, c'est une nouvelle adaptation que nous propose The Amazing Keystone Big Band et c'est une vraie réussite !

    images.jpg

    L'objectif, ici, s'il y en a un, autre que le plaisir de l'écoute, c'est de faire découvrir à la fois l’histoire du jazz, l’improvisation et les instruments de cette musique.
    Le texte est conservé tel quel, sans le modifier : son succès mondial depuis près de 80 ans a démontré à quel point le conte constitue pour les adultes autant que pour les enfants une porte d’entrée plaisante vers la musique classique.
    L’œuvre de Prokofiev joue beaucoup sur l’humour, ce caractère amusant est conservé dans cette adaptation, autant dans l’arrangement de la musique que dans l’interprétation du texte.
    De la même façon que Prokofiev présentait l’orchestre classique, nous y découvrons, non seulement le grand orchestre de jazz (le Big Band), mais aussi l’histoire même du jazz et de l’improvisation à travers son évolution et ses différents genres. Les différents protagonistes du conte sont alors personnalisés avec les instruments du Big Band (Pierre : la section de « cordes » (piano/contrebasse/guitare), L’Oiseau : la flûte traversière (+trompettes, Le Canard : le saxophone soprano, Le Chat : le saxophone ténor (+ clarinettes), Le Loup : les trombones, Le Grand-père : le saxophone baryton, Les Chasseurs : les trompettes (+ cuivres) et la batterie ).

    Véritable voyage dans l’histoire du jazz qui illustre un grand nombre de styles propres à cette musique (New Orleans, Be Bop, Cool, Funk, Hip Hop, Rock, etc.)

     

    Pour info: Prokofiev écrit le texte et compose la musique de Pierre et le Loup en 1936 avec la volonté, à travers ce conte mis en musique pour orchestre symphonique, de faire découvrir certains instruments de l’orchestre. Tandis que le récitant parle, l’orchestre ponctue le récit d’intermèdes musicaux où les différents protagonistes sont personnifiés par des instruments (Pierre : le quatuor à cordes, L’Oiseau : la flûte traversière, Le Canard : le hautbois, Le Chat : la clarinette, Le Loup : les cors, Le Grand-Père : le basson, Les Chasseurs : bois, cuivres et percussions). Tous les personnages ont un thème particulier qui apparaît à chacune de leurs entrées dans l’histoire.

    Extraits (France musique)

    Pierre et le loup et le jazz !/ D'après le conte musical de Serge Prokoviev; interprété par The Amazing keystone big band; raconté par Denis Podalydès et Leslie Menu.- Le chant du monde, 2013.

  • DARK EYES de Half Moon Run

    half-moon-run-dark-eyes-3-large.jpgHalf Moon Run est un jeune trio canadien très prometteur. Pour preuve cet album "Dark eyes", très particulier. Le potentiel est là et bien là.

    Mélange de indie rock, électro, folk, leur musique est aussi marquée par la voix du chanteur Devon Portielje, qui n'est pas sans rappeler celle de Thom Yorke (Radiohead) à travers le titre "Give up". C'est une vraie découverte...

     


    A l'écoute:

    http://halfmoonrun.indica.mu/fr/musique/half-moon-run-dark-eyes/