Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Littérature anglophone

  • Le passé, Tessa Jane Hadley

    51F2r+AhAmL._SX195_.jpg

    Tessa Jane Hadley, Christian Bourgois 2017.

    Traduit par Aurélie Tronchet (parution originale en 2015)

    L’auteur : Tessa Jane Hadley (née en 1956 à Bristol) est une auteure britannique de romans, de nouvelles, et d’essais sur la littérature et certains auteurs britanniques. Son écriture est réaliste et met souvent l'accent sur les relations familiales. Ses romans ont atteint deux fois les listes d'honneur du Prix Orange et du Livre de l'Année du Pays de Galles, et en 2016, elle a remporté l'un des Prix littéraires Windham-Campbell pour la fiction. Les juges de Windham-Campbell la décrivent comme «l'un des meilleurs écrivains contemporains anglais» et déclarent que son écriture «illumine brillamment la vie ordinaire avec une prose extraordinaire qui est superbement contrôlée, psychologiquement aiguë et subtilement puissante.» Depuis 2016, elle est professeur d'écriture créative à l'Université Bath Spa.

    Elle a publié six romans. Ils sont réalistes, se déroulent en Grande-Bretagne entre 1950 et aujourd'hui, souvent dans des villes en dehors de Londres, et mettent en scène des personnages de la classe moyenne, centrés sur les femmes. Ils se concentrent souvent sur les relations familiales, «l'enchevêtrement complexe de mariage, divorce, amants, amis proches, enfants et beaux-enfants ». Ils sont souvent félicités pour leur style de prose et leur perspicacité psychologique.

    Hadley  décrit l'intrigue ou l'histoire comme «une partie du miracle des gens et des vies ... les virages abrupts et les changements que la vie produit», et certains critiques peuvent reprocher à ses romans un manque d'intrigue.

    Lire la suite

  • La salle de bal, Anna Hope

    Lors de l'hiver 1911, l'asile d'aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l'enfance. Si elle espère d'abord être rapidement libérée, elle finit par s'habituer à la routine de l'institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l'intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal...

    Lire la suite

  • Avant toi, Jojo Moyes

    Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis …

    Lire la suite

  • The Girls, d'Emma CLINE (Gallimard 2016)

    "Cette histoire s'appuie sur des faits réels, commis par la secte de Charles Manson en 1969, dont l'assassinat (commandité par celui-ci) de Sharon Tate l'épouse de Roman Polansky , ainsi que de 6 autres personnes qui seront tuées,… pour des motifs qui me restent obscurs. Désir de vengeance vis à vis des riches ?

    Le récit écrit à la 1ere personne est assez fort et crédible. Il se divise en parties qui alternent, passé et présent mais on s'y retrouve assez bien. Je l'ai lu avec intérêt et plaisir." JM

     

     

    Lire la suite

  • Voici venir les rêveurs, de Imbolo Mbue, Belfond 2016

    voici venir.jpg"New-York, 2007. Une famille camerounaise tente sa chance et essaye d'accomplir son rêve américain. Le couple formé par Jende et Neni fait de son mieux  pour obtenir la si convoitée green card, mais jusqu'où seront-ils prêts à aller? Avec ses personnages bien décrits, Voici venir les rêveurs est un roman agréable à lire, parfois drôle, qui a le mérite d'aborder un sujet peu traité en littérature: le déracinement volontaire, la désillusion qui s'ensuit souvent... " CB

    Lire la suite

  • La vie très privée de Mr Sim, de Jonathan COE

    Maxwell Sim est un loser de quarante-huit ans. Voué à l'échec dès sa naissance (qui ne fut pas désirée), poursuivi par l'échec à l'âge adulte (sa femme le quitte, sa fille rit doucement de lui), il s'accepte tel qu'il est et trouve même certaine satisfaction à son état. Mais voilà qu'une proposition inattendue lui fait traverser l'Angleterre au volant d'une Toyota hybride, nantie d'un GPS à la voix bouleversante dont, à force de solitude, il va tomber amoureux.

    Lire la suite

  • ENGLAND'S LANE de Joseph Connolly

    xenglands-lane-joseph-connolly-L-GrojBe.jpeg.pagespeed.ic.hk2B2yrl-3d9ir8L3iJt.jpgEngland's Lane est une rue de Londres où se côtoient de nombreuses boutiques. A travers l'histoire de ses commerçants, des intrigues mêlant les infildélités, les mensonges, les histoires de meurtres et de trahisons. Ainsi, Jonathan Barton, le boucher, reçoit un jour la visite d'un inconnu qui menace de révéler sa véritable identité....

     

     

    "Passionnant. Un roman intrigant où l'efficacité de la polyphonie de points de vue se révèle particulièrement adaptée pour servir cette histoire à la fausse banalité dérangeante"

  • NOUS AVONS LU POUR VOUS....

    Le Groupe lecture s'est à nouveau réuni ce Vendredi 13 février 2015 autour de la LITTERATURE ANGLAISE cette fois-ci. Nous avons lu pour vous :

     

    index.jpgA quand les bonnes nouvelles ? / Kate Atkinson - De Fallois, 2008.

     

    Joanna Mason à 6 ans quand sa mère, sa soeur et son frère sont sauvagement assassinés sous ses yeux. Seule survivante, elle est devenue 30 ans plus tard le docteur Hunter, une mère de famille heureuse qui a su dépasser ses traumatismes. Pourtant, l'assassin vient de sortir de prison et l'inspectrice Louise Monroe surveille de près la jeune femme, par peur de récidive.

    Reggie, 16 ans, s'occupe du bébé de Joanna. Sans famille, excepté un frère qui lui en fait baver, c'est une jeune fille courageuse et volontaire qui s'est énormément attachée au docteur Hunter et connait toutes ses habitudes.

    Aussi, quand cette dernière est soi disant partie, avec son bébé, chez une vieille tante mourante, selon son mari, Reggie est la seule à s'inquiéter et à imaginer une disparition. Elle se met à enquêter seule pour convaincre l'inspectrice Monroe.

    Lors du déraillement d'un train, tout près du domicile d'une vieille professeure âgée qui l'aide à travailler, elle sauve la vie d'un certain Jackson Brodie, ex flic, vieille connaissance de Louise. Il va l'aider dans ses recherches.

     

    "Au début, on est perdu avec tous ces personnages et ces différentes intrigues mais lorsque les premiers liens entre ces différentes histoires paraissent, on est emporté par sa lecture.

    Les histoires de chacun se recoupent et dénotent d'une habile construction de la part de l'auteure qui mêle suspens, humour et fantaisie.  C'est presque un roman policier !

    On vibre avec des personnages atypiques; on entre dans leurs pensées et leur vie trépidante.

    Je regrette la présence de notes de bas de page, trop nombreuses, qui casse le rythme de la lecture et n'apporte rien à la compréhension de l'histoire. " S.N.

     

    atkinson kate,thriller,roman historique,chevalier tracyDans les coulisses du musée / Kate Atkinson - De Fallois, 1996.

     

     

    Ruby Lennox, la narratrice, nous raconte sa vie (des années 50 aux années 70) mais aussi celle de ses aïeuls. L'histoire se déroule en Angleterre sur la période du 20ème siècle.

    Ce roman psychologique est composé de chapitres faisant d'innombrables incursions dans le passé.

    Lors de tous ces va-et-vient, la famille de Ruby, depuis son arrière grand-mère, sa grand-mère, sa propre famille, jusqu'à sa propre conception nous sont décrits par Kate Atkinson avec humour, sarcasme et beaucoup d'émotion, ce qui fait que l'on s'attache vite aux divers personnages.

    On ne parle pas de musée dans ce roman mais d'une recherche dans "le placard du passé", celui des souvenirs cachés, là où sont gardés les secrets à taire, là où sont entreposés les objets perdus de tout un chacun. Peut être faut-il y séjourner dans ce placard pour s'y retrouver enfin.... Car il règne comme une malédiction transmise à chaque génération.


    Comme dans "la souris bleue" écrit plus tardivement, les personnages de Kate Atkinson constatent souvent (trop) tardivement qu'ils se sont trompés de vie. C'est ainsi qu'ils le formulent, principalement les personnages féminins, empreints du rêve de prince charmant  ou tout au moins de vie aisée.
    Et sans parler de "réelle " intrigue, la fin du roman nous apporte une réponse au mal être de la narratrice : Ruby.


    "J'ai apprécié la diversité d'écriture qui a su engendrer beaucoup d'émotions (du rire aux pleurs).
    Je recommande également  "la souris bleue" du même auteure.
    Il s'agit d'un roman policier conduit comme une série de nouvelles, mais insensiblement on comprend ce qui relient les enquêtes, non élucidées, menées par le policier Jackson Brodie.
    Le même plaisir à lire ces romans écrits avec sensibilité." M. F-M.

     

     

    atkinson kate,thrillerLa dernière fugitive / Tracy Chevalier - Gallimard, 2013.

     

    Quand Honor Bright se décide à franchir l'Atlantique pour accompagner, au cœur de l'Ohio, sa sœur promise à un Anglais fraîchement émigré, elle pense pouvoir recréer auprès d'une nouvelle communauté le calme de son existence de jeune quaker : broderie, prière, silence. Mais l'Amérique de 1850 est aussi périlleuse qu'enchanteresse ; rien dans cette terre ne résonne pour elle d'un écho familier. Sa sœur emportée par la fièvre jaune à peine le pied posé sur le sol américain, Honor se retrouve seule sur les routes accidentées du Nouveau Monde. Très vite, elle fait la connaissance de personnages hauts en couleur. Parmi eux, Donovan, «chasseur d'esclaves», homme brutal et sans scrupules qui, pourtant, ébranle les plus profonds de ses sentiments. Mais Honor se méfie des voies divergentes. En épousant un jeune fermier quaker, elle croit avoir fait un choix raisonnable. Jusqu'au jour où elle découvre l'existence d'un «chemin de fer clandestin», réseau de routes secrètes tracées par les esclaves pour rejoindre les terres libres du Canada.

     

    "Mêlant grande histoire et destins individuels de personnages fictifs, écrit tantôt à la troisième personne ou sous forme de correspondance d'Honor à ses parents, ce roman se lit facilement car on est tout de suite pris par l'action.

    Instructif quant à l'histoire des premiers américains, de l'esclavage et du refus de cet esclavage par les américains du nord. Bon roman." S.M.

    Tracy Chevalier est un écrivain américain habitant Londres. Elle s'est spécialisée dans les romans historiques.
    Sa carrière d'écrivaine débute en 1997 avec "La vierge en bleu", mais elle connait le succès avec "La jeune fille à la perle", un livre inspiré par le célèbre tableau de Vermeer. Un film est tiré de ce livre, qui obtient trois nominations aux Academy Awards de 2004.

     Critique Télérama

     

    atkinson kate,thriller,roman historique,chevalier tracyL'enchanteresse de Florence / Salman Rushdie - Plon, 2001.

     

    C'est une épopée fantastique située au 15ème siècle, qui nous emmène de l'Italie renaissante à l'empire moghol, en passant par la Turquie, l'Asie mineure, le grand empire Moghol ayant rayonné depuis l'Inde actuelle jusqu'à la mer Caspienne du 15ème au 18ème siècle.

    Ce sont les péripéties d'un aventurier florentin qui se prend pour l'embassadeur de la reine d'Angleterre, porteur d'un message puis d'un secret à porter à l'empereur moghol. Mais l'imposteur devient victime d'une imposture, un personnage énigmatique lui prend son identité, déjà douteuse.

    "Le récit de ces aventures est assez compliqué, tiré apparemment d'un fait historique mal élucidé. Très bonne traduction d'une très bonne littérature anglaise. A recommander aux amateurs de littérature fantastique." J-P. D.

     

     atkinson kate,thriller,roman historique,chevalier tracy,bolton sharonVenin / Sharon Bolton - Fleuve noir, 2007 (Thriller)

    Clara, vétérinaire dans un petit village anglais, est jeune, brillante, passionnée par son métier... Et pourtant, elle vit comme une recluse. Défigurée dans un terrible accident lorsqu'elle était enfant, elle préfère la compagnie des animaux à celle des hommes. Une existence calme et solitaire bientôt troublée par la visite de la police, venue solliciter son expertise. Un homme vient d'être retrouvé inanimé à son domicile, il porte une trace de morsure de serpent. Le verdict de Clara est sans appel, la dose de venin présente dans son corps est bien supérieure à celle que peut laisser n'importe quel reptile... La peur se répand dans la petite commune et cela ne fait qu'empirer lorsque Clara découvre, bien malgré elle, un lien avec une vieille maison abandonnée, un ancien rituel barbare et une tragédie vieille de cinquante ans dont les rescapés refusent de parler. Il y a des vérités qu'il ne fait pas bon exhumer. Et pour garder le secret, certains sont prêts à tous les sacrifices, même s'ils sont... humains.

     

    "Un bon thriller à l'anglaise. Des atmosphères tempétueuses, des vieilles églises anglicanes brûlées et chargées de secrets,... Les personnages sont attachants, le dénouement est inattendu." S.D.

     

     

    atkinson kate,thriller,roman historique,chevalier tracy,bolton sharon,groupe lectureLames de fond / Tim Lott - Belfond, 2003 (Littérature étrangère)

    Hiver 1991. Un ivrogne gît sur le bitume londonien après une collision mortelle avec un camion. Pas de quoi faire la une des journaux. Qui se souvient de Charlie Buck, ancien typographe au Times ? Son ex-femme, Maureen, et encore. Pourtant en 1979, Charlie s'imaginait heureux : un emploi sûr, une petite vie de famille bien tranquille, et aucune idée de ce qui couvait en Grande-Bretagne. Mais l'arrivée au pouvoir de Margaret Thatcher annonce des changements radicaux, et, si Charlie voit s'écrouler un monde auquel il croyait dur comme fer. Maureen, elle, va s'émanciper et enfin s'épanouir. Travailler, gagner sa vie, prendre un amant et du plaisir, autant de choses qui, jusque-là, lui étaient restées inconnues...

     

    "Roman intéressant qui nous montre à quel point la vie politique et ses changements peuvent modifier le quotidien. Certains passages nous font rire, d'autres nous attristent et la décadence de Charlie nous émeut. A lire." A.J.

     

    Mais aussi...

    Ellis Peters (1913-1995)

    "Frère Cadfael  est un personnage de fiction, moine bénédictin gallois et ancien croisé vivant au Moyen Âge. Ce  héros est à retrouver dans une vingtaine de romans policiers écrits entre 1977 et 1994 par Ellis Peters, écrivaine de son vrai nom Edith Pargeter.

    Le style est précis , simple et agréable à lire avec des références historiques apportées de façon judicieuse. Idéal pour se détendre tout en s'instruisant !" M.F-M.

     

    Ken Follet (1949-...)

    "Les Piliers de la  terre est un roman historique. L'action se situe en Angleterre au XIIème siècle et tourne autour de la construction d'une cathédrale.

    J'ai aimé ce roman, qui mêle  intrigues entre le pouvoir monarchique et l'Église ; l'un et l'autre convoitant le pouvoir de l'autre ; les descriptions des  rivalités familiales et amoureuses entre des personnages issus de couches sociales différentes, allant du hors-la-loi au comte en passant par l'artisan en quête de travail.

    Le roman bénéficie de recherches approfondies effectuées par l'auteur concernant le développement de l'architecture gothique et l'histoire du royaume d’Angleterre, même si cette construction dans le village  de Kingsbridge est fictive.

    Je me suis sentie immergée dans l'époque de la renaissance, avec un quotidien difficile et imprévisible, souvent soumis à l'autorité de l'autre et où les choix de vie sont dictés par la caste supérieure." M. F-M.

     

    Iain Pears (1955-...)

    Historien d'art et romancier britannique, auteur de romans policiers "historiques".


    ""L'affaire Raphaël" est une enquête policière située dans le monde de l'art. Du suspens, des rebondissements qui m'ont tenue en haleine et la surprise de découvrir un monde où amour de l'art, rivalités politiques et intérêts financiers s'entremêlent...même si on s'en doutait !" M.F-M.

     

    Patricia Wentworth (1878-1961)

    C'est un auteur britannique de romans policiers.

    Connue en France pour ses nombreux romans mettant en scène Miss Maud Silver, ancienne institutrice devenue détective privée, assistée à l'occasion par Frank Abbott, de Scotland Yard. Dans intrigues policières mélangées à  des romances se disputent le propos du roman,  le tout  dans des décors de la haute bourgeoisie anglaise. D'une lecture facile et agréable.

     

    David Lodge (1935-...)


    UN TOUT PETIT MONDE


    Une écriture sarcastique, et parfois très drôle qui dépeint un monde d'universitaires courant de colloques en colloques, faisant voir les liens plus ou moins extravagants et tortueux qui existent entre eux. A la recherche d'un savoir plus étendu sur leur sujet de thèse ou bien sur une reconnaissance de leur être ?



    THERAPIE

    Extrait:
    "Vers le début de ma thérapie, Alexandra m'avait prié de prendre une feuille de papier et de dresser sur deux colonnes la liste de ce qui allait bien et de ce qui n'allait pas dans ma vie. Dans la colonne de ce qui allait bien, j'avais écrit :
    1/ Réussite professionnelle.
    2/ Aisance financière.
    3/ Bonne santé.
    4/ Stabilité conjugale.
    5/ Enfants lancés sans encombre dans la vie adulte.
    6/ Domicile agréable.
    7/ Voiture épatante.
    8/ Autant de vacances que j'en ai envie.
    Dans la colonne de ce qui n'allait pas, je n'avais rempli qu'une ligne :
    1/ Je me sens malheureux la plupart du temps.
    Quelques semaines plus tard, j'ai ajouté ceci :
    2/ Douleur au genou."

     

  • LA CAVE A CHARBON de Ruth Rendell

    la cave à charbon.jpg

    L’impossible s’est produit : l’inspecteur Wexford a pris sa retraite ! Or, une rencontre inattendue avec une ancienne connaissance, le commissaire Ede, va bouleverser ses plans. Les corps de deux femmes et d’un homme ont été découverts dans la cave à charbon d’une maison cossue de St John’s Wood à Londres. Rien ne permet de les identifier, mais on a trouvé dans la veste de l’homme des bijoux d’une valeur de quarante mille livres. Intrigué, Wexford accepte d’aider le commissaire Ede, tout en menant une enquête parallèle sur le maniaque qui a attaqué sa fille en plein jour. Il est loin de se douter des périls qu’il va affronter une fois la cave à charbon vidée.

     

    "Un bon thriller comme sait bien les écrire R. Rendell. Captivant." F.C.

  • LE FILS de Philip Meyer

    515ohg0FgSL._SL160_.jpgVaste fresque de l’Amérique de 1850 à nos jours, Le Fils de Philipp Meyer, finaliste du prestigieux prix Pulitzer 2014, est porté par trois personnages, trois générations d’une famille texane, les McCullough, dont les voix successives tissent la trame de ce roman exceptionnel.
     Eli, enlevé par les Comanches à l’âge de onze ans, va passer parmi eux trois années qui marqueront sa vie. Revenu parmi les Blancs, il prend part à la conquête de l’Ouest avant de s’engager dans la guerre de Sécession et de bâtir un empire, devenant, sous le nom de « Colonel », un personnage de légende.

    À la fois écrasé par son père et révolté par l’ambition dévastatrice de ce tyran autoritaire et cynique, son fils Peter profitera de la révolution mexicaine pour faire un choix qui bouleversera son destin et celui des siens.

    Ambitieuse et sans scrupules, Jeanne-Anne, petite-fille de Peter, se retrouvera à la tête d’une des plus grosses fortunes du pays, prête à parachever l’œuvre de son arrière-grand-père.

     

     

    "Il est difficile de résumer un tel livre. Porté par un souffle hors du commun, Le Fils est à la fois une réflexion sur la condition humaine et le sens de l’Histoire, et une exploration fascinante de la part d’ombre du rêve américain." Note des éditions Albin Michel

     

    "Roman riche en aventures et qui décrit des personnages hauts en couleurs. L'histoire des pionniers, des violences subies ou données, les passages sur les indiens, tout cela semble très réaliste et fortement étayé au niveau historique. Un roman de 700 pages qui se lit facilement, la question est plutôt de se raisonner pour éteindre la lumière. J'ai beaucoup aimé malgré, il faut le dire, des scènes assez cruelles et violentes." M.F-M.